Cordoue, 11 Avril 2018

238

Mes chers amis (es), je viens de rentrer de Cordoue (Espagne) où a eu lieu une grande réunion fondatrice du premier Forum de Cordoue qui aura lieu le 16 mai 2019, afin de célébrer et de mettre en œuvre la « Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix » (JIPEV), proclamée par l’Assemblée Générale de l’ONU le 8 décembre 2017.
Ce Forum aura pour objectif de ressusciter l’esprit de la période andalouse caractérisée par “Le vivre ensemble” et dont la ville de Cordoue en a été la marque de fabrique.
C’est donc cet esprit de Cordoue qu’il va falloir remettre au goût du jour : Vivre ensemble, pacifiquement, en respectant et assumant nos différences.

Ci-dessous le texte fondateur du Forum de Cordoue qui aura lieu chaque année le 16 mai.

Aux Organisations invitées au
Premier Forum de Cordoue (2019)
Une Introduction au
PREMIER FORUM DE CORDOUE

Une invitation à Cordoue. Pour qui ? Pour quoi ?
Le « mal commun » et quasi universel de notre époque est un grave manque de compréhension et acceptation mutuelle à tous les niveaux. Face aux disputes, aux différences et injustices, notre monde a le plus grand besoin d’un « idéal minimum commun » : un idéal qui permette de vivre ensemble : la convivance.
Pour qui ?

Les destinataires de cette invitation ont pour dénominateur commun de lutter tous, chacun à sa manière et dans son propre domaine, pour un monde plus fraternel, un monde de plus grande convivance. Ce Forum est destiné à ceux, institutions et individus, particulièrement les jeunes, qui estiment nécessaire de créer non pas une organisation mais un réseau et surtout un « Esprit de Cordoue », une « fédération des consciences » dans l’acceptation de l’autre et de ses différences.

Pour quoi ?

Notre projet est de lancer dans cette ville historique un Rendez-vous annuel d’organisations et personnalités internationales qui ont, entre autres, pour objectif de promouvoir un monde de « convivance », qui est cette capacité que les êtres humains et leurs communautés ont (ou devraient avoir) à vivre ensemble, pacifiquement, en respectant et assumant leurs différences.

La période d’al-Andalus a conféré, d’abord en son temps mais aujourd’hui encore, à la ville de Cordoue la réputation de modèle pour le « vivre ensemble ». Comment contribuer à promouvoir, se fondant à la fois sur cette réalité et son mythe, une réalité contemporaine universelle : une «utopie réaliste » ?
Comment donner un contenu universel à ce beau mot de la « convivencia » (convivance en français et en anglais, ta cayush en arabe) ? Il va au-delà des notions de tolérance, de co-existence, de concorde, d’entente, d’acceptation ou de compréhension. Il exprime parfaitement cet idéal et cet esprit auxquels le nom de Cordoue est associé et dont cette cité veut devenir le symbole mondial.

De qui?

Cette invitation vous est envoyée par les participants à la Réunion Fondatrice du Forum de Cordoue qui s’est tenue en cette ville les 10 et 11 avril 2018 (en annexe)

Un évènement destiné à être annuel

Par sa répétition annuelle cet évènement, le Forum de Cordoue, devrait devenir un lieu de dialogue interculturel incontournable, le rendez-vous privilégié et régulier de ceux qui, par leurs actions diverses, servent cet idéal commun d’une convivance plus universelle.

Les objectifs généraux et pérennes du Forum de Cordoue seraient les suivants :

-Identifier les obstacles que rencontre la promotion de la
convivance
-Décrire les moyens utilisés par les uns et les autres pour surmonter ces obstacles.
-Échanger leurs expériences et s’inspirer ainsi des succès des autres.
-Coordonner leurs efforts respectifs afin de contribuer concrètement à un monde de plus grande convivance.

Il se tient tous les 16 du mois de mai afin de célébrer et de mettre en œuvre la « Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix » proclamée par l’Assemblée Générale de l’ONU.

En résumé

Le but du Forum de Cordoue est de susciter un «Esprit de Cordoue» plus largement répandu, en réunissant de façon informelle des organisations qui sont déjà toutes engagées dans le même combat, réunies volontairement sans statuts, dans un esprit de recherche permanente de consensus. Il n’est pas d’être un forum interreligieux de plus, et ses préoccupations vont bien au-delà du religieux. Il ne vise pas non plus à adopter des résolutions formelles, ni à résoudre des crises ou des conflits en cours, mais cherche uniquement des exemples positifs de convivance.

Il est de créer une masse critique, qui se recharge annuellement et dynamise tout ce qui peut contribuer à un monde moins déchiré et dont les communautés sauront mieux vivre ensemble malgré leurs différences et dans le respect de celles-ci.

Cordoue, 11 Avril 2018

قد يعجبك ايضا المزيد عن المؤلف

اترك رد

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.